E-liquide : comment le fabriquer soi-même ?

La fabrication des e-liquides à la maison est devenue une pratique très populaire et extrêmement appréciée par les vapoteurs, car elle leur offre la possibilité de contrôler toutes les étapes, et d’obtenir un produit qui leur corresponde un maximum.

De plus, c’est une procédure qui permet aux adeptes des e-cigarettes de faire pas mal d’économies, car la fabrication des e-liquides semble être beaucoup moins cher que l’achat direct, ce qui est un excellent point.

Il existe beaucoup de marques différentes et de sites qui proposent cette option pour sa réussite. Pour en savoir davantage, consultez : http://www.energie-vapes.com.

Confectionner son e-liquide soi-même

La confection d’un e-liquide de A à Z ne prend pas autant de temps qu’il n’y parait, c’est en fait très facile et accessible à tous, et il est possible de bénéficier de produits hautement qualitatifs.

Il suffit seulement de suivre quelques étapes.

  • Il est d’abord important de choisir une base pour le e-liquide, et c’est universel car c’est le taux de PG/VG qui peut varier selon les envies du vapoteur, pour avoir une diffusion des goûts optimale et une belle fumée.
  • Le choix de la présence ou de l’absence de nicotine est une autre étape très importante, et elle est qualifiée d’étape booster.
  • Enfin, la partie préférée des vapoteurs est le choix des goûts.

Quels sont les ingrédients nécessaires ?

Pour fabriquer son e-liquide, il faut se munir de certains ingrédients. Ceux-ci sont généralement : la base, une ou plusieurs arômes, et éventuellement de la nicotine.
La base est composée majoritairement de propylène glycol (PG) et/ou de glycérine végétale (VG). Ces deux liquides sont inodores et insipides et ne produisent aucune saveur. Ils permettent d’obtenir le bon goût et la bonne texture de l’e-liquide fini et sont nécessaires pour créer une vape agréable.
Les arômes peuvent être des concentrés commerciaux ou des arômes alimentaires naturels. On peut aussi mélanger plusieurs arômes entre eux pour obtenir un goût unique. La nicotine peut être ajoutée si le vapoteur souhaite obtenir un e-liquide contenant ce composant. Cependant, il est important d’être vigilant quant à la concentration en nicotine car celle-ci peut être toxique en cas d’ingestion ou d’inhalation excessive.

E-liquide : comment le fabriquer soi-même ?

Les bases : PG et VG

Le PG et le VG sont les bases principales de tout e-liquide. Le Propylène Glycol (PG) et le Glycérol végétal (VG) sont des substances entièrement inoffensives. Le PG est principalement utilisé pour sa capacité à produire une sensation de « hit » lorsque la cigarette électronique est inhalée, c’est-à-dire qu’il donne une sensation de gorge similaire à celle d’une cigarette normale. Le VG, quant à lui, est responsable de la production de vapeur. Il a un goût très doux et est plus doux pour les poumons.

La plupart des e-liquides contiennent un mélange de PG et de VG. Les proportions varient selon les goûts personnels et les préférences des consommateurs. En général, il est conseillé d’utiliser un mélange 50/50 de PG/VG, en fonction du type de matériel que l’on utilise et du type de hit recherché. Certaines personnes préfèrent un mélange plus riche en VG, car il produit plus de vapeur et a moins d’effets secondaires sur les poumons.

Il existe également des e-liquides 100 % VG qui ne contiennent pas de PG. Ces liquides sont plus adaptés aux personnes sensibles au PG ou qui ont des problèmes respiratoires, mais ils produisent généralement moins de « hit » et moins de vapeur que ceux qui contiennent du PG.

23 mai 2024 10 h 46 min

Aromes et nicotine

L’ajout d’aromes et de nicotine est un des éléments principaux pour fabriquer son e-liquide. Les arômes sont une partie essentielle pour créer le goût et l’odeur du liquide. Ils sont disponibles dans une grande variété, avec des arômes fruités, gourmands et des arômes tabac. Il est recommandé de noter que tous les arômes ne sont pas adaptés à la vape, certains étant réservés aux produits alimentaires. La nicotine est aussi un ingrédient important. Elle se présente sous forme de sel ou de base et est disponible dans différents dosages allant de 3mg/ml à 20mg/ml. La nicotine est facultative et il est possible de concevoir des e-liquides sans elle. Cependant, ceux qui fument régulièrement devraient choisir un taux plus élevé en nicotine afin d’obtenir le bon niveau de satisfaction.

E-liquide : comment le fabriquer soi-même ?

Équilibrer les dosages et mélanger

Une fois qu’on a choisi les concentrations des bases PG et VG, l’on peut commencer à équilibrer les dosages et mélanger. Il faut bien mesurer les quantités pour obtenir le résultat souhaité. On peut par exemple se servir d’une balance précise pour peser les différents ingrédients.

Les arômes sont généralement dosés à 5 % de la solution totale, à savoir 5 ml pour 100 ml de e-liquide fini. Si l’on souhaite y ajouter de la nicotine, il faut procéder avec précaution et vérifier que le dosage ne dépasse pas les limites autorisées par la loi. On peut alors opter pour une base nicotine déjà dosée ou alors acheter un flacon de nicotine pure et le diluer à l’aide d’un solvant adapté. La nicotine pure est très toxique et il est donc impératif de manipuler ces produits avec des gants et des lunettes de protection.

Une fois tous les composants choisis et correctement dosés, il faut les mélanger. On peut le faire à l’aide d’un agitateur ou encore d’un shaker manuel ou électrique. Après avoir mélangé, il est souhaitable de bien stériliser le matériel utilisé afin de ne pas contaminer son liquide avec des bactéries ou des spores.

Quels matériaux utiliser ?

Fabriquer son e-liquide demande l’utilisation de matériaux spécifiques. Les bouteilles en plastique sont à privilégier car leur résistance au produit est optimale. Il faudra aussi investir dans des flacons en verre si vous souhaitez conserver votre mélange pendant une longue durée. Les flacons en verre sont également pratiques pour mesurer les quantités nécessaires. En revanche, il faut absolument éviter l’utilisation de bouteilles en verre, car elles sont trop fragiles et risquent de casser. Pour le mélange proprement dit, l’usage d’un agitateur est conseillé. En effet, cela permet de mélanger parfaitement les ingrédients sans risque de surdosage et d’obtenir un produit homogène. Des gants et des lunettes sont utiles pour se protéger des projections et des vapeurs toxiques.

L’importance de la stérilisation

La stérilisation est une étape indispensable lors de la préparation d’un e-liquide maison. Elle consiste à désinfecter tous les matériaux et les ustensiles qui entrent en contact avec votre liquide et permet d’éviter toute contamination bactérienne. En effet, un e-liquide mal stérilisé peut entraîner des conséquences néfastes pour la santé, telles que des infections ou des allergies. Il est donc primordial de bien nettoyer et stériliser le matériel avant chaque préparation.

Une stérilisation efficace doit être effectuée à l’aide de produits adaptés, comme le vinaigre blanc ou l’alcool à 90°C, qui permettent de tuer les bactéries. Il est également important de bien rincer les matériaux pour éliminer tout résidu chimique et garantir la qualité du produit final.

Il est recommandé de toujours travailler dans un environnement propre et avec des produits non périssables afin d’assurer une hygiène optimale. Il convient donc de veiller à ce que les ingrédients soient conservés dans des contenants hermétiques et bien fermés pour éviter tout risque de contamination et garantir une préparation sûre.

Les bons gestes pour une préparation sûre

Fabriquer son e-liquide soi-même est une manière de s’offrir un produit qui correspond parfaitement à sa préférence. Pour ce faire, il est nécessaire de maîtriser quelques éléments et d’utiliser des matériaux adéquats et sûrs.

Avant de commencer, il est important que le lieu de travail soit bien stérilisé. Il faut veiller à ce que tous les outils et récipients soient propres et exempts de toute trace de poussière, afin d’éviter tout risque bactérien.

Il est souhaitable de choisir des bases appropriées pour la fabrication du liquide. Les bases les plus utilisées sont le Propylène Glycol (PG) et la Glycérine Végétale (VG). Elles peuvent être mélangées en fonction des goûts personnels et des besoins en vape.

Par ailleurs, lors de la confection du liquide, il est important d’ajouter des arômes alimentaires adaptés à cet usage. Ils doivent être choisis avec soin car certains ne sont pas aptes à la vape. Il est également possible d’ajouter une dose de nicotine à sa préparation, mais cela reste facultatif.

Pour obtenir un bon mélange, il est intéressant de respecter les dosages recommandés pour chaque ingrédient. Une fois les quantités choisies, le mélange peut être effectué à l’aide d’un agitateur ou d’un shaker jusqu’à obtenir une préparation homogène.

Ainsi, pour une préparation réussie et sûre de son e-liquide personnel, il est indispensable de prendre certaines précautions pour se garantir un produit satisfaisant.

Conclusion

La fabrication de son e-liquide est une entreprise qui peut paraître complexe et qui nécessite une rigueur et des précautions particulières. Cependant, en suivant scrupuleusement les consignes de sécurité et les étapes à respecter, cela devient très simple et accessible à tous. Dans ce guide, nous avons donc détaillé les différents composants indispensables ainsi que les matériaux à utiliser pour la confection d’un e-liquide fait maison. Il est essentiel de prendre soin de stériliser chaque élément pour éviter toute contamination et surtout pour préserver sa santé. Fabriquer son e-liquide devient alors un jeu d’enfant et une alternative intéressante pour ceux qui souhaitent se procurer une saveur personnalisée tout en restant vigilant quant aux produits qu’ils consomment. Alors, lancez-vous dans la fabrication de votre e-liquide !

Vidéos

FABRIQUER SON E-LIQUIDE (DIY) – EXPLICATIONS

« FABRIQUER SON E-LIQUIDE (DIY) – EXPLICATIONS » THIS VIDEO IS FOR ENTERTAINMENT PURPOSES ONLY! THERE ARE …

COMMENT FAIRE SON E-LIQUIDE DIY RAGNAROK ? Tuto fabriquer son e-liquide soi-même | Vap'Lova

Vap’Lova vous explique les étapes pour réussir votre DIY Ragnarok aux savoureux arômes de fruits rouges et grenadine avec …

Foire aux questions

Le e-liquide est une solution liquide composée principalement de propylène glycol, de glycérine végétale et d’arômes alimentaires. Il est conçu pour être utilisé avec des cigarettes électroniques.

Fabriquer son e-liquide est relativement simple. Vous aurez besoin des ingrédients suivants : propylène glycol, glycérine végétale, arômes alimentaires, et une bouteille en verre sombre. Commencez par mélanger 10 ml de propylène glycol et 5 ml de glycérine végétale dans la bouteille en verre. Ensuite, ajoutez 1 ml ou 2 ml d’arôme alimentaire (selon votre goût) et mélangez bien. Enfin, remplissez la bouteille de e-liquide avec de l’eau distillée ou du jus de fruits, et mélangez à nouveau. Votre e-liquide est maintenant prêt à être vapoté !

Les arômes alimentaires sont ajoutés à la solution liquide pour donner au e-liquide son goût et son odeur. Ils sont disponibles dans une variété de saveurs, allant des fruits aux bonbons en passant par les boissons gazeuses et autres.

Bien que le e-liquide ne contienne pas de produits chimiques nocifs, il est intéressant de noter que le propylène glycol et la glycérine végétale contenus dans le e-liquide sont des produits qui peuvent être irritants pour les voies respiratoires. Il est donc important de lire attentivement les instructions et de respecter les doses conseillées lors de la fabrication de votre e-liquide.